25/06/2012

Commentaire de la balade de Winenne

 

 

Compte rendu de la rando AR du 24 juin 2012 par Jean-Marie, le guide


 
Avant l’interruption traditionnelle de 2 mois, “Amitié et Randonnée” a donné RV aux randonneuses et randonneurs dans un petit coin de la province de Namur, proche de la France. Il s’agit du charmant village de Winenne, situé à 5 km de Beauraing et à 9 km seulement de Givet.
A 10 h 45, sur la Place du Monument, nous nous retrouvons à 7 participants, votre serviteur y compris. Statistiquement, j’ai déjà constaté que les mois de mai et juin sont loin d’être les plus fréquentés, le nombre d’activités et autres fêtes familiales ou scolaires expliquant sans doute ce phénomène.
Après avoir remercié celles et ceux qui sont présents et qui, parfois, viennent de loin, je donne quelques mots d’explication sur la région, le village et le circuit de 20 km que nous allons parcourir durant cette journée. La météo n’a rien annoncé de fameux et cela se confirme alors que nous n’avons parcouru que 500 m environ depuis notre départ. Une pluie diluvienne, soutenue par un vent fort, se met à tomber ; elle ne nous quittera pas durant toute la journée. Nous voilà donc déjà obligés d’enfiler nos capes de pluie et autres protections des sacs à dos. Mais, qu’à cela ne tienne : ce temps pourri n’entame pas notre moral.
 
Rapidement après la sortie du village, nous entrons en forêt et nous y resterons pendant les 9/10ème de la promenade. Lors de ma reconnaissance, j’ai eu le bonheur de trouver de petits sentiers forestiers très peu fréquentés, qui donnent un aspect un peu sauvage à ce périple. Il n’empêche que les obstacles que nous devons affronter ne manquent pas : chemins et sentiers envahis, à l’image du dernier CD de Francis Cabrel, par des ronces et des orties ; hautes herbes où il faut faire attention à ne pas perdre le sentier de vue ; endroits boueux, encore renforcés par l’usage de débardeuses géantes et par la non remise en l’état originel des chemins et sentiers empruntés ; passage marécageux avant la traversée d’un champ en suivant un sentier devenu presque invisible ; mises à blanc ayant effacé toute trace de sentier et, last but not least, la dénivelée, importante dans cette région.
Malgré tout, les paysages sont splendides. Dommage que les mauvaises conditions météo nous empêchent d’en profiter pleinement.
 
Après 7,6 km et 2 h de marche, nous atteignons le très beau BBQ couvert du Centenaire, au cœur du Bois du Roy. Nous y prenons l’apéro et mangeons nos provisions tirées des sacs à dos. Au-dehors, il tombe toujours des hallebardes !
 
1 h plus tard, nous reprenons la route car il reste encore plus de 12 km à parcourir.
Toujours par de pittoresques chemins et sentiers forestiers, nous atteignons les abords de Felenne où nous n’entrons pas. Nous replongeons sous le couvert, en empruntant parfois des chemins de limites entre champs (prés) et bois. 1 h plus tard, nous atteignons l’aire de BBQ couverte des Rolisses où nous faisons une halte bien méritée car les chemins, détrempés par la pluie, sont devenus glissants. Nous en profitons pour nous désaltérer et pour manger quelques chocolats qu’une randonneuse a eu la bonne idée d’emporter afin de les partager avec nous. C’est là qu’on retrouve le climat de camaraderie si présent à Amitié et Randonnée.
 
A ce moment-là, nous avons parcouru 10,2 km. Nous continuons donc en alternant les revêtements de chemins : empierrés, herbeux, en terre, asphaltés parfois, quand il n’y a pas moyen de faire autrement. C’est ainsi que nous empruntons la route Winenne – Vencimont pendant environ 300 m, ce qui nous permet de longer la forêt domaniale des Longues Virées. Après ce bref passage sur route, nous rentrons en forêt, à hauteur du 15ème km.
De petits sentiers, pas toujours faciles à repérer à causes des nombreuses mises à blanc, nous permettent de joindre le GR 126 (Bruxelles – Membre / Semois) que nous suivons pendant un moment. Nous l’abandonnons à un croisement aux abords de Winenne.
 
A peu près en face d’une belle propriété (ancien moulin), nous franchissons un petit ru au cours tumultueux grâce à une passerelle bien venue. Ensuite, le chemin s’asphalte puis grimpe vers Winenne. Dans le courant de la montée, nous remarquons une croix funéraire datant de 1708.
Nous revenons à notre point de départ via la rue des Ecoles et la rue des Maquisards. Il est 17 h 30.
Comme il n’y a aucun estaminet dans le village, nous décidons de prendre le traditionnel verre de l’amitié dans un établissement beaurinois. Pour une fois, il n’y a aucun candidat pour le repas du soir. Par conséquent, après nous être dit au revoir, nous nous promettons de nous retrouver lors de la prochaine sortie AR qui aura lieu le 23 septembre. RV à 10 h 45 devant le local du Kayak Club de Godinne, rue Grande n° 27

20:29 Écrit par Les organisateurs dans Commentaires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/06/2012

Rando du mois

 RV  dimanche 24 juin à 10h45 sur le parking de la Place du Monument à Winenne (5 km au S-O de Beauraing)

 

 

 

 

 

La rando de ce mois démarre de Winenne, un sympathique village de la province de Namur situé à 5 km au S-O de Beauraing et à 9 km seulement de Givet (Ardennes françaises). Le circuit de 20 km se déroule principalement dans de somptueuses forêts : il privilégie les chemins et les sentiers. En cours de progression, nous côtoierons 3 cours d’eau : l’Hamion, l’Olenne et l’Ilèwe.

Du parking de départ, nous monterons jusqu’au sommet du village le long de la N 981 joignant Winenne à Felenne. Nous nous dirigerons ensuite vers le centre sportif et culturel. Après celui-ci, nous emprunterons un chemin empierré qui nous conduira en forêt pour un bon moment. Nous franchirons l’Hamion puis nous longerons la frontière française dans le bois de Romelenne. Après la traversée d’une vaste prairie, nous entrerons dans le Bois du Roy. Vers 13h30, nous atteindrons notre halte de la mi-journée (BBQ couvert du Centenaire) où il sera possible de nous rejoindre pour la boucle de l’après-midi. A ce moment-là, nous apercevrons l’Olenne.

Après le repas, nous reprendrons la route en sinuant dans cette magnifique forêt. Nous retrouverons l’Olenne à une 2e aire de BBQ, baptisée « Les Rolisses ». Ensuite, après avoir cheminé, pendant un court moment, sur la N 981, nous traverserons le Bois aux 7 Chênes et nous emprunterons brièvement la route reliant Winenne à Vencimont en longeant le Bois des Grandes Virées. Nous marcherons alors sur le GR 126 (Bruxelles – Membre/Semois) presque jusqu’aux abords de Winenne. En cours de route, nous côtoierons l’Ilèwe. Il ne nous restera plus qu’à rejoindre le point de départ via la rue des Ecoles et celle des Maquisards. Nous y arriverons vers 18h45.

Attention !! En Juillet et Août, « Amitié et 

21:36 Écrit par Les organisateurs dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/06/2012

Photos randonnée Gendron Lesse

Quelques photos de Gendron ....( Jean-Marie)

 

 

21:49 Écrit par Les organisateurs dans Photos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Randonnée Gendron Lesse

 

Compte rendu de la rando AR du 27 mai 2012 par Jean-Marie, le guide

Ce dimanche 27 mai, il fait un temps magnifique : soleil éclatant, ciel bleu azur, températures agréables. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour une rando réussie.

A 10h45, nous nous trouvons à 10, prêts à prendre le départ pour une boucle d’environ 18 km au départ du parking de la gare de Gendron, à 2 pas de la Lesse et à côté de l’auberge éponyme.

Après que j’aie quelque peu expliqué le parcours qui nous attend, nous démarrons … et attaquons rapidement une montée soutenue en sous-bois. En 3 étapes, elle nous conduit sur le plateau où se trouve niché le village de Gendron. De là, la vue porte sur Custinne et bien au-delà : aucune brume ne vient altérer notre perception des lointains.

Via le chemin de Gozin, nous plongeons vers la vallée de l’Iwoigne, 1re difficulté du circuit. Entre le village de Gendron et l’Iwoigne (un affluent de la Lesse), il nous faut traverser un bois assez pentu. Il y a quelque temps déjà, une forte tempête a ravagé la région. Pendant plusieurs mois, l’endroit où nous nous trouvons a été interdit : de nombreux arbres couchés au sol rendaient le sentier impraticable et particulièrement dangereux.

Depuis lors, les bûcherons ont fait leur œuvre et ont tracé un sentier qu’il faut toutefois suivre attentivement pour ne pas le perdre et qui, de toute façon, louvoie entre des souches et autres branches qui jonchent le sol encore aujourd’hui. Au bas d’une descente mouvementée, nous traversons l’Iwoigne sur une passerelle bétonnée et nous suivons brièvement son cours vers l’aval. Nous faisons une pause dans un coude du chemin, à l’endroit précis de la confluence entre l’Iwoigne et la Lesse. Cette dernière rivière est envahie par les kayakistes, nombreux en ce beau jour. Le légendaire calme de la vallée est mis à mal.

Après cette halte, j’emmène mes randonneurs à l’assaut de la forêt d’Ardenne. La grimpée est longue et rude, nécessitant un arrêt de réhydratation aux ¾ de la montée. Au sommet, nous aboutissons à un large empierré qui, moyennant traversée d’une belle forêt, nous amène au golf d’Ardenne, un des plus huppés du pays. C’est, en fait, tout ce qu’il reste du château d’Ardenne, construit sous Léopold I et rénové sous Léopold II. Il faisait partie d’une grande chaîne internationale d’hôtels de grand luxe et employait une centaine de personnes. Victime d’un incendie en 1968, ce magnifique domaine n’existe plus. Seule, la Tour Léopold subsiste, pour la plus grande joie des joueurs de golf.

Nous nous installons à proximité d’un amphithéâtre de pierre en demi-cercle pour prendre un apéro bien mérité.

Après cette pause, nous continuons quelque peu notre traversée de la forêt d’Ardenne avant d’aboutir à un carrefour où nous suivons les marques blanches et rouges du GR 577 (tour de la Famenne) qui nous font dévaler sans problème jusqu’à Houyet. Après avoir franchi le pont au-dessus de la Lesse, nous gagnons « Le Charlemagne » qui est en fait le restaurant du camping tout proche. Nous y prenons notre pique-nique de « midi » (à ce moment-là, il est 14h). 2 randonneuses, dont l’une est accompagnée de son chien, un magnifique épagneul de 7 mois, viennent nous rejoindre pour la boucle de l’après-midi.

Après le repas, nous retraversons la Lesse puis, pour regagner Gendron-gare, nous longeons le ruisseau en compagnie du GR 126 (Bruxelles – Membre/Semois). Plus aucune trace de kayakiste ! La Lesse a retrouvé son calme.

Après quelques kilomètres, nous voici revenus à la confluence Lesse – Iwoigne. Nous retraversons ce dernier ru sur la passerelle bétonnée que nous avons déjà empruntée au matin. De l’autre côté, nous tournons à gauche, toujours en suivant le GR 126, de manière à garder la Lesse à main gauche. Nous cheminons principalement en sous-bois et remarquons qu’en maints endroits, sur notre flanc droit, de nombreux arbres, victimes des tempêtes dont j’ai déjà parlé, jonchent encore le sol. Quant à la Lesse, son courant est parfois rapide.

Le parcours n’est pas aussi plat qu’on pourrait l’imaginer : de nombreuses montées et descentes (parfois assez accentuées) agrémentent le parcours. A 4 reprises, il nous faut même franchir des échelles métalliques et/ou des escaliers de pierre. A ces endroits un peu plus difficiles, je suis ravi de constater que la solidarité dans le groupe n’est pas un vain mot. Nous faisons une halte sous un pont ferroviaire et nous partageons des mignardises que plusieurs d’entre nous ont apportées.

Après environ 8 km de magnifique cheminement dans une nature luxuriante, nous aboutissons à la route Celles – Hulsonniaux que nous suivons vers la droite. Après être passés sous un 2e pont ferroviaire, nous regagnons le parking du départ.

Après l’effort, le réconfort : c’est bien connu ! L’Auberge de la Lesse, toute proche, nous tend les bras. Nous prenons le verre de l’amitié à la terrasse. 6 participants décident de partager le repas du soir qui est, comme d’habitude, d’un très bon rapport qualité/prix. Je n’ai personnellement jamais été déçu par la cuisine de cet établissement renommé, faisant partie des « Logis de Belgique ». Nous nous séparons dans une bonne humeur contagieuse vers 21h.

Prochaine rando : 24/06. RV à 10h45 sur la Place du Monument à WINENNE (5 km au S-O de Beauraing)

21:41 Écrit par Les organisateurs dans Commentaires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |