25/02/2009

Lustin, balade de février

RANDONNEE A LUSTIN : LE MOT DU GUIDE

 

Ce dimanche 22/02/09, il faut être bien courageux pour participer à la rando que je guide à Lustin car un fin crachin s’est abattu sur le pays. Néanmoins, ces conditions météo défavorables n’empêchent pas 27 randonneurs de se trouver au point de départ : l’église de Lustin-Village, juchée à 251 m d’altitude.

P1000266

Après avoir souhaité la bienvenue aux nouveaux et nouvelles, je donne quelques précisions géographico-historiques puis je décris brièvement le déroulement de la journée.

Pour une fois, j’effectuerai 2 boucles : une petite au matin et une autre, plus longue, l’après-midi.

Vers 11h, nous nous mettons en route pour la 1re boucle de 3,5 km.

 Par des rues pittoresques, parfois entrecoupées de sentiers qui ne le sont pas moins, nous nous dirigeons vers le sud pour explorer une petite partie du bois de Nismes. Le parcours est on ne peut plus simple à suivre puisqu’il est balisé par un « losange rouge ». Il n’est pas très difficile non plus et, de surcroît, il offre l’avantage de ne pas devoir emporter son pique-nique pour le midi puisqu’on revient au point de départ.

Peu avant ce dernier, nous longeons une curiosité locale : la fontaine St-Lupicin. Ce nom vient du prénom Lubert, variante de Libert. Le saint patron de la paroisse a vécu à Lustin au 6e siècle en tant que prêtre séculier. Il est invoqué comme un Saint guérisseur pour toutes les affections de la tête. Sa fête se célèbre le 3 février et, le lundi de la Pentecôte, a lieu le pèlerinage en son honneur.

Le crachin persistant, Marcel et Nadine, 2 de nos plus fidèles randonneurs qui habitent Lustin, se proposent de nous accueillir dans le garage de leur maison pour que nous puissions y prendre le traditionnel apéritif à l’abri des intempéries. Cette gentillesse et ce souci des autres, c’est cela aussi « Amitié et Randonnée ».

Après l’apéritif, nous mangeons notre pique-nique au café « Notre Maison » situé rue St-Léger, un peu plus loin que l’église.

Une heure plus tard environ, nous reprenons la route pour la 2e partie de la journée. Nous accueillons Nicole et Bernard, eux aussi compagnons fidèles, qui viennent des environs de Mons. Durant l’après-midi, nous explorons le nord de Lustin et, plus précisément, le bois des Acremonts. Cette 2e boucle mesure 12,5 km. Elle permet de joindre 2 entités communales distinctes : Lustin (commune de Profondeville) et Sart-Bernard (commune d’Assesse). On passe aussi par de très jolis endroits aux noms parfois évocateurs : une superbe maison à (vrais) colombages, la splendide maison forestière de la Faisanderie, le chemin agricole de la Vierge Noire. A la sortie de Sart-Bernard, nous empruntons, pendant un moment, une partie du GR575 qui fait le tour du Condroz namurois.

P1000267

P1000268

En fin de parcours, peu après la ferme du Fond d’Arche, nous rentrons à Lustin et le paysage fait penser au Jura. Une dernière côte à franchir via des bois et un charmant sentier marquant la limite entre la forêt et les prairies, et nous revoilà sur les hauteurs de Lustin-Village d’où nous ne tardons pas à rejoindre le point de départ. Il est, à ce moment-là, 17h20.

Quelques randonneurs et randonneuses nous quittent ; les autres appliquent la maxime bien connue : après l’effort, le réconfort ! Nous rejoignons ainsi, pour la 2e fois de la journée, le café « Notre Maison » où, autour d’un verre, les conversations vont bon train et les adresses s’échangent dans une ambiance de franche cordialité.

Après le verre de l’amitié, 11 d’entre nous décident d’aller manger ensemble à la pizzéria « Venizia » située à un jet de pierre de l’estaminet. Cuisine italienne raffinée et joyeuse ambiance font bon ménage : l’amitié est décidément au rendez-vous !

Après le repas, Marcel et Nadine nous proposent, pour la 2e fois, de passer chez eux pour terminer cette très belle journée par une infusion, un jus de fruits ou une Kriek. Il est environ 22h quand nous nous quittons, heureux de cette journée qui, bien que morose au niveau de la météo, a été pourtant très ensoleillée au niveau des cœurs. Vivement la prochaine fois !

P1000274

17:04 Écrit par Les organisateurs dans Commentaires | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,

Pourriez-vous me prévenir lors de votre prochaine marche dans la région de Lustin, car ce village m'a vu naître, et j'y retournerai avec plaisir

Philippe Rossignol
BRAIVES

Écrit par : ROSSIGNOL Philippe | 29/07/2010

Les commentaires sont fermés.